Nautisme au Maroc

Les causes d’incendie à bord les plus fréquentes

Si les incendies restent relativement rares à bord des bateaux de plaisance ; ils peuvent se propager rapidement et faire courir des risques mortels à très court terme pour l’équipage, même peu fréquent, c’est un domaine pour lequel il est préférable d’être formé dans le cadre de  la sécurité de la navigation.

Quand on réfléchit aux causes d’incendie, on pense souvent à des influences extérieures. Pourtant, ce sont souvent des choses et des activités de la vie quotidienne qui provoquent un incendie. Dans le cadre de la prévention, il est important de savoir quelles sont les causes principales d’incendie.

Il n’y a rien de pire qu’un incendie en mer. Ne laissez pas des déchets s’accumuler dans des coins et ne gardez pas des produits comme la peinture ou les solvants dans votre cabine.

Les sources de feu potentielles :

Les sources de feu potentielles sont liées en principe à la nature des matériaux inflammables présents à bord.

On distingue alors les éléments suivants :

a) Le carburant et les lubrifiants :

Le carburant et les lubrifiants indispensables à la propulsion du bateau sont des produits par nature hautement inflammables et calorigènes.

Les peintures, solvants et produits ménagers comportent parfois la mention « inflammable » (picto flamme) sur leur emballage. Ces produits mis en contact ou utilisés à proximité d’une flamme nue peuvent provoquer une explosion ou dégager des flammes violentes.

Tenez tous vos liquides inflammables hors de portée et de vue des enfants. Par ailleurs, ne tentez pas de vous amuser avec ces substances toxiques !

b) La passerelle et le local machine :

La passerelle et le local machine  sont constituées de matériaux combustibles (bois, métaux, toiles, garnitures internes, peintures, plastiques, caoutchoucs, etc… facilement inflammables, et que le feu peut détruire rapidement, compromettant ainsi leurs fonctions vitales.

c) Les organes électriques :

La cause de plus de 25 % des incendies à bord est liée à une installation électrique défectueuse. Il peut s’agir de câbles anciens ou rafistolés, défectueux ou d’une surchauffe car une demande trop élevée en électricité.

Ces organes électriques sont susceptibles de provoquer des courts-circuits qui sont de brutales élévations de température par effet Joule sur les fils conducteurs dont l’isolant est alors détruit par fusion puis par combustion.

En outre, certaines batteries d’accumulateurs génèrent des mélanges gazeux explosifs en ambiance mal aéré de surcroît.

d) La cigarette :

Tout débute avec un mégot mal écrasé qui entre en contact avec du papier, du tissu…

Les personnes qui fument au lit sont les plus à risque : en somnolant, une cigarette à la main, le feu peut rapidement prendre sur la moquette, le tapis ou les draps, et les fumées vont rapidement vous asphyxier.

e) Feu et enfants :

L’expression « jouer avec le feu » est explicite. La découverte des allumettes, des briquets, du fonctionnement de la cuisine est souvent un moment excitant pour les petits et plus grands en âge de cuisiner, mais peut virer au drame s’ils sont peu encadrés.

S’il est important de ne laisser aucun objet inflammable à la portée des petits, il convient d’expliquer très précisément aux plus grands comment se servir de chaque appareil s’ils souhaitent l’utiliser, et de leur donner des indications très claires en cas d’événements imprévu qui causerait un départ de feu.

La règle, c’est le bon sens :

Beaucoup d’incendies peuvent être évités en respectant simplement certaines règles. Il suffit déjà d’avoir un peu de bon sens. De plus, il est important d’être préparé, si un incendie devait se déclarer. Un incendie est dévastateur et provoque une charge émotionnelle importante. Il est donc essentiel de réagir vite et correctement. Les bons moyens de lutte jouent ici un rôle important. Mais il est également décisif d’être averti à temps. N’hésitez donc pas à investir dans des moyens de lutte contre les incendies qui peuvent faire la différence entre un petit feu facile à combattre et un véritable incendie incontrôlable.

N’hésitez pas à nous écrire pour nous transmettre vos impressions et vos remarques car vos remarques sont une chance pour nous.

Voir aussi: Mesures à prendre pour effectuer un ravitaillement sécuritaire en carburant

Voici un véritable bible de la navigation de plaisance, le Bloc Marine apporte des informations précises sur les zones portuaires, la sécurité en mer et la réglementation. L’édition 2018 du Bloc Marine comporte un cahier spécial consacré à l’équipement et au confort à bord pour vous permettre d optimiser les installations de votre bateau et profiter au mieux de vos sorties en mer. En plus, Outil indispensable pour la préparation de vos croisières et escales, le Bloc Marine répond aux exigences réglementaires en matière de documents obligatoires à détenir à bord du bateau. En outre, la version Méditerranée du Bloc Marine vous emmène de Palamos en Espagne à Cap Mele en Italie, en passant par tous les ports de la côte méditerranéenne française, sans oublier la Corse, les Baléares, la Sardaigne et la Tunisie. Bonnes navigations avec le Bloc Marine !

Vous aimez ce poste ?

Recevez les derniers conseils, astuces et nouvelles techniques directement dans votre boîte email !

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

15 + 15 =

error: Content is protected !!