Les règles pour une alerte efficace

L’action des premiers témoins, même si elle est accompagnée de gestes d’urgence permettant de préserver les victimes, n’est pas suffisante. Les premiers témoins doivent donc s’assurer que les secours appropriés sont prévenus. L’alerte permettra ainsi une arrivée rapide de moyens de secours adaptés à la situation.

Qui alerter ?

Au Maroc, il existe trois numéros de téléphone d’urgence, correspondant à trois services : La Protection Civile, les forces de l’ordre (Police et Gendarmerie). Ces services sont accessibles 24 h/24.

  • Protection Civile (150)

La Protection Civile doit être prévenus lorsqu’on a besoin de secours médicaux ou non médicaux, par exemple en cas d’accident de la circulation, incendie, malaise, sauvetage…

  • Sûreté Nationale (190 ou 112)   / Gendarmerie royale (177)

Le 190 et le 177 doivent être prévenus dès que la situation présente un trouble pour l’ordre public.

Par ailleurs, rappelez-vous qu’il ne faut jamais hésiter à appeler. Si dans une situation donnée vous hésitez à appeler les secours car vous ne savez pas si cela sera utile, appelez quand même. Votre interlocuteur saura ce qu’il convient de faire.

Comment appeler ?

Les numéros 150, 190 et 177 peuvent être appelés d’un téléphone au domicile d’un particulier, ou de n’importe quelle cabine publique. Avec les téléphones à carte, il n’est pas nécessaire de posséder une carte : composez directement le numéro d’urgence sur le clavier. Dans certains téléphones à pièce, il faut introduire une pièce pour avoir la tonalité. Elle est restituée à la fin de la communication. L’appel est gratuit (sauf sur certains réseaux de téléphone mobile).

Que faut-il dire au service de secours ?

Le message d’alerte doit être aussi précis que possible. Il ne faut jamais oublier que le service de secours n’a absolument aucune idée de ce qui se passe près de vous. Les moyens de secours qui seront envoyés dépendent donc de ce que vous allez dire.

Pour se faire entendre, il est important de parler clairement et calmement. Voilà ce qu’il faut dire, de préférence dans cet ordre :

  • Identifiez-vous.
  • Donnez votre nom, et le numéro de téléphone d’où vous appelez. Ce dernier permettra aux secours de vous rappeler, par exemple en cas de problème pour trouver l’endroit
  • Expliquez où vous êtes et comment accéder au lieu de l’accident
  • Donnez l’adresse précise de l’endroit où vous vous trouvez. N’oubliez pas la commune. Si vous vous trouvez au domicile d’un particulier, précisez comment on peut accéder (n° de la porte, étage, code de l’interphone s’il y en a un à l’entrée…)
  • Donnez la nature de l’accident
  • Expliquez s’il s’agit d’un accident domestique, de la circulation, un malaise sur la voie publique, une personne malade chez vous… Décrivez précisément ce qui s’est passé.
  • Précisez le nombre et l’état apparent des victimes.
  • Décrivez ce que vous avez vu, si possible :
  • le nombre de victimes
  • leur sexe et âge approximatif
  • leur état apparent (parle, saigne, transpire, respire…) Essayez de ne pas utiliser de termes médicaux.
  • leur position : debout, assis, couché sur le ventre, couché sur le dos, allongé sur le côté…
  • les gestes effectués et les mesures prises par vous-même ou par les tiers présents
  • Précisez s’il y a des risques persistants
  • Par exemple un risque d’effondrement, d’incendie, d’explosion, de collision…
  • Ne raccrochez pas le premier
  • Attendez les instructions du service de secours.

[maxbutton id=”2″ ]

 

 

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × 2 =

error: Content is protected !!