fbpx
Examen Permis Bateau en Ligne

Permis Bateau en ligne (Examen Nr 07 livre : 12 Examen Permis Bateau De Plaisance : (Option Côtière) | 30 QCM avec Solutions Commentées)

Vous préparez un Permis Bateau en Ligne , cet examen est fait pour vous. C’est un extrait du livre : 12 EXAMENS PERMIS BATEAU DE PLAISANCE : (Option Côtière) 360 Questions à Choix Multiples avec solutions commentées. Cet Examen Permis Bateau en Ligne va vous permettre d’acquérir toutes les connaissances théoriques indispensables pour la préparation de votre examen côtier et de tester vos connaissances sur des QCM proches de ceux que vous allez rencontrer lors de votre examen officiel. C’est un outil complémentaire du Code permis plaisance, option côtière, indispensable pour réviser vos connaissances et réussir votre épreuve.

L’Examen Permis Bateau en Ligne consiste en un questionnaire de 30 questions à choix multiples portant sur le programme des cours de la navigation maritime.

Le déroulement de l’Examen Permis Bateau en Ligne est analogue à celui du permis de conduite automobile.

Une fois la question énoncée, vous disposez de 22 secondes pour y répondre et il ne sera pas possible de revenir en arrière.

Pour être admis, vous devrez donner au minimum 25 bonnes réponses (cinq erreurs sont admises).

💥 L’Examen Permis Bateau en Ligne propose des QCM sur les principaux thèmes :

  • Balisage maritime de la région A et B ;
  • Balises Cardinales ;
  • Signaux d’information et de communication ;
  • Code international de signaux ;
  • Feux des navires et des balises ;
  • Symboles, abréviations et termes utilisés sur les cartes marines ;
  • Météo marine ;
  • Règles de sécurité applicables à la navigation de plaisance en mer ;
  • Règles de barre et de route ;
  • Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer ;
  • Radio VHF avec et sans ASN ;
  • Environnement et protection du milieu marin.

Cliquer pour suivre l’actualité et les nouveautés publiées sur notre chaîne.

Question 1 :

Réponse 1 :

La bonne réponse est C.

Dans les régions A, le feu vert clignotant correspond à une balise latérale tribord. En rentrant au port, vous devez venir à gauche afin de la laisser sur votre tribord.

Description des marques latérales tribord de la région A :

  • Couleur : Verte.
  • Forme (bouées) : Conique, charpente ou espar.
  • Voyant (le cas échéant) : Un seul cône vert, pointe en haut.
  • Couleur du feu : Verte
  • Rythme du feu : Quelconque, autre que celui du chenal préféré.

Question 2 :

Réponse 2 :

La bonne réponse est B.

Procédures :

  1. Vous sélectionnez le menu appel (appui sur la touche « CALL ») ;
  2. Vous sélectionnez le format DISTRESS ;
  3. Le système vous demande de choisir un type de détresse parmi une liste ;
  4. Vous sélectionnez dans la liste : FIRE (Incendie) et vous validez par ACCEPT ;
  5. La VHF affiche le message et demande de corriger « CANCEL » ou d’envoyer « SEND » ;
  6. Vous sélectionnez l’envoi « SEND ».

Question 3 :

Réponse 3 :

La bonne réponse est C.

Une marque d’eaux saines indique que les eaux sont saines tout autour d’elle. Elle sert à définir l’axe d’un chenal et le milieu du chenal. Elle peut aussi être utilisée pour indiquer un atterrissage.

Cette marque est reconnaissable par son voyant (boule) et sa couleur : bandes verticales rouges et blanches. Permis Bateau en Ligne

Question 4 :

Réponse 4 :

La bonne réponse est C.

Règle 28 a) du RIPAM : Lorsque deux navires à propulsion mécanique font des routes directement opposées ou à peu près opposées de telle sorte qu’il existe un risque d’abordage, chacun d’eux doit venir sur tribord pour passer par bâbord l’un de l’autre.

Question 5 :

Réponse 5 :

La bonne réponse est B.

Une marque de danger isolé indique un danger isolé d’étendue limitée autour duquel les eaux sont saines. Dans le code standard, les revêtements rétro réfléchissants des marques de danger isolé sont constitués d’une ou plusieurs bandes horizontales, lettres, chiffres ou symboles, blancs ; dans le code détaillé, de paires de bandes horizontales bleues et rouges.

Question 6 :

Réponse 6 :

La bonne réponse est B.

Dans les régions B, le feu vert clignotant correspond à une balise latérale bâbord. En sortant du port, vous devez venir à gauche afin de la laisser sur votre tribord.

Question 7 :

Réponse 7 :

La bonne réponse est D.

Parmi le matériel d’armement et de sécurité semi-hauturier des navires de plaisance effectuant une navigation de 6 à moins de 60 milles d’un abri, on trouve un ou plusieurs radeaux de survie gonflables permettant d’embarquer l’ensemble des personnes à bord, adapté(s) à la navigation pratiquée et conforme(s) à la norme NF/ISO 9650.

Question 8 :

Réponse 8 :

La bonne réponse est B.

Le feu à occultations est un feu dont la durée totale d’éclairement dans une période est nettement supérieure à la durée totale d’extinction et dont les intervalles d’extinction (occultations) ont habituellement la même durée.

Question 9 :

Réponse 9 :

La bonne réponse est D.

Les brises de mer s’établissent sur les côtes par beau temps. Elles résultent de la différence de température entre l’air au-dessus de la terre et celui au-dessus de la mer l’air chaud qui va s’élever de la terre va créer une petite dépression locale et va être remplacé par de l’air plus frais qui vient de la mer, formant ainsi la brise de mer.

Pendant le jour, la terre absorbe la chaleur émise par le soleil rapidement et réchauffe l’air au-dessus d’elle. Par contre, le rayonnement solaire sur la mer est absorbé plus lentement à cause de la capacité thermique supérieure de cette dernière. Il sert également à l’évaporation de vapeur d’eau.

Il faut un ciel clair ou peu nuageux pour que la convection s’établisse. Le phénomène se produit lorsque l’échauffement est à son maximum, c’est-à-dire l’après-midi. Permis Bateau en Ligne

Question 10 :

Réponse 10 :

Les bonnes réponses sont B et C.

Pour mesurer une distance sur la carte marine, on utilise la graduation des latitudes (échelle verticale) qui se trouve à droite ou à gauche de la carte. Une minute sur la carte vaut un mille.

Attention : l’échelle des longitudes ne permet pas de mesurer une distance sur une carte marine.

Question 11 :

Réponse 11 :

Les bonnes réponses sont A et D.

Règle 15 du RIPAM : Lorsque deux navires à propulsion mécanique font des routes qui se croisent de telle sorte qu’il existe un risque d’abordage, le navire qui voit l’autre navire sur tribord doit s’écarter de la route de celui-ci et, si les circonstances le permettent, éviter de croiser sa route sur l’avant.

Dans notre cas, lorsque l’autre navire se trouve sur votre travers bâbord, vous serez privilégié et c’est lui qui doit manœuvrer.

Question 12 :

Réponse 12 :

Les bonnes réponses sont B et C.

Les annexes mises en œuvre à partir du navire porteur et naviguant à plus de 300 m d’un abri côtier ; doivent être embarqués :

  • Un moyen de repérage lumineux. Il doit être étanche et avoir une autonomie d’au moins 6 heures. Peut être de type lampe flash ou lampe torche. également, il peut être de type cyalume, à condition que ce dispositif soit porté effectivement par chaque personne à bord ;
  • Autant d’EIF présentant un niveau de performance de 50 N de flottabilité que de personnes à bord de l’annexe.

Rappel : Annexe est une embarcation utilisée à des fins de servitude ou de liaison depuis la terre ou à partir d’un navire porteur.

Question 13 :

Réponse 13 :

Les bonnes réponses sont A, B et C.

Sauf en cas de force majeure, le nombre maximal de personnes à bord ainsi que la charge maximale recommandée ne sont jamais dépassés en navigation. Ces valeurs sont indiquées sur la plaque du constructeur ou sur la plaque signalétique ou, pour les engins qui en sont dépourvus, sur le manuel d’utilisateur.

  • Les enfants de moins d’1 an ne sont pas pris en compte dans le calcul du nombre de personnes à bord.
  • L’ensemble du matériel d’armement et de sécurité est adapté aux caractéristiques de l’embarcation, de l’engin ou du navire. Il est maintenu en bon état de fonctionnement, à jour des visites techniques qui lui sont applicables et prêt à servir en cas d’urgence.

Question 14 :

Réponse 14 :

La bonne réponse est A.

Les véhicules nautiques à moteur effectuent une navigation exclusivement diurne.

Quelle que soit leur distance d’un abri, y compris à moins de 300 m de celui-ci, leurs pratiquants doivent porter en permanence un équipement individuel de flottabilité. Les performances présentées par cet EIF sont de :

  • 50 N jusqu’à 2 milles d’un abri ;
  • 100 N de 2 milles à 6 milles d’un abri.

Rappel : Véhicule nautique à moteur (moto-jet aquatique) est une embarcation de longueur de coque inférieure à 4 mètres équipée d’un moteur à combustion interne qui entraîne une turbine constituant sa principale source de propulsion, et conçue pour être manœuvrée par une ou plusieurs personnes assises, debout ou agenouillées sur la coque plutôt qu’à l’intérieur de celle-ci.

Question 15 :

Réponse 15 :

La bonne réponse est C.

Une dépression est une zone de basse pression atmosphérique. Elle est généralement associée au mauvais temps, à des vents forts et des précipitations. Les vents tournant autour de la dépression vont dans le sens inverse des aiguilles d’une montre quand elle est située dans l’hémisphère nord.

Question 16 :

Réponse 16 :

La bonne réponse est C.

D’après la règle 32 c) du RIPAM ; un navire qui entend en rattraper un autre dans un chenal étroit ou une voie d’accès doit indiquer son intention en émettant au sifflet les signaux suivants :

  • Deux sons prolongés suivis d’un son bref pour dire : « Je compte vous rattraper sur tribord » ;
  • Deux sons prolongés suivis de deux sons brefs pour dire : « Je compte vous rattraper sur bâbord ».

Le navire qui est sur le point d’être rattrapé doit, en manœuvrant conformément aux dispositions de la règle 9 e) i), indiquer son accord en émettant au sifflet le signal suivant :

  • Un son prolongé, un son bref, un son prolongé et un son bref, émis dans cet ordre.

Question 17 :

Réponse 17 :

La bonne réponse est D.

Environ 10 millions de tonnes de déchets plastiques sont rejetés dans les océans chaque année. Ce continent de déchets de plastique qui s’accumule au gré des courants marins sur des millions de km² constitue des pièges mortels pour les animaux marins. En effet, il faudra 400 ans à un sac en plastique pour se dégrader dans la nature, tandis qu’il faut compter entre 1 et 10 siècles pour une bouteille plastique. Malheureusement, il existe peu, voire pas, de solution pour le recycler, c’est d’ailleurs l’une des principales raisons pour lesquelles le sac plastique à usage unique a été interdit à la vente. Permis Bateau en Ligne

Question 18 :

Réponse 18 :

La bonne réponse est C.

Les œuvres vives d’un navire sont la partie immergée de la coque, par opposition aux « œuvres mortes », qui désignent tout ce qui est au-dessus de l’eau. Elles sont considérées comme vives, car elles contribuent à la bonne marche du bateau, et à sa pérennité, alors que les œuvres « mortes » n’ont pas d’utilité en termes stricts de navigation.

Question 19 :

Réponse 19 :

La bonne réponse est B.

Pour exprimer une situation dangereuse ou l’échouage du navire, on utilise les pavillons Juliet + Golf du code international des signaux flottants maritimes.

  • J (Juliet) : Tenez-vous à distance, j’ai un incendie à bord et je transporte des marchandises dangereuses, ou j’ai une fuite de substances dangereuses.
  • G (Golf) : J’ai besoin d’un pilote ; (Par un navire de pêche) : “Je relève mes filets”

Question 20 :

Réponse 20 :

La bonne réponse est C.

Les marques cardinales indiquent la direction où se trouvent les eaux navigables par rapport aux marques. Dans notre cas on a une marque cardinale ouest ; d’où les eaux navigables et saines se trouvent à l’Ouest de la bouée et le danger se trouve à l’Est.

YBY correspond à Yellow (jaune), Black (noir), Yellow (jaune).

Description de la marque de quadrant Ouest :

  • Voyant (a) : Deux cônes noirs superposés, opposés par la pointe.
  • Couleur : Jaune avec une seule bande horizontale noire.
  • Forme : Charpente ou espar.
  • Feu (lorsque la marque en est dotée) :
  • Couleur : Blanche.
  • Rythme : Feu à scintillements rapides groupés VQ (9) toutes les 10 secondes ou feu à scintillements groupés Q (9) toutes les 15 secondes.

Question 21 :

Réponse 21 :

Les bonnes réponses sont B et C.

Les autorités de contrôle en mer, gendarmerie, garde-côtes, douanes, peuvent exiger la production immédiate des documents ci-dessous :

  • La licence d’exploitation originale de l’année en cours (affichée si possible)
  • Le CRR (Certificat Radiotéléphoniste Restreint) ou le permis plaisance.

Le livre de bord et l’annuaire des marées sont des documents obligatoires de navigation en zone semi-hauturière et hauturière.

Rappel : Au-delà de 6 milles, il est obligatoire d’avoir à bord les documents pour naviguer en zone côtière ainsi que les documents suivants :

  • Un annuaire des marées officiel, en format papier ou électronique.
  • Un livre des feux à jour, en format papier ou électronique.
  • Un livre de bord comprenant les éléments de navigation et de sécurité essentiels.

Question 22 :

Réponse 22 :

La bonne réponse est D.

La marque de danger isolé signale un danger que l’on peut contourner de part et d’autre, mais en écartant largement. Cette marque est érigée soit sous forme de tourelle directement sur le rocher, ou bien en bouée mouillée au droit du danger.

Marques de danger isolé

  • Couleur du feu : Blanche.
  • Rythme du feu : À éclats groupés par 2 d’une période de 5 ou 10 s.

Question 23 :

Réponse 23 :

Les bonnes réponses sont B et C.

Lorsqu’on rentre dans un port d’une région A, on doit laisser la bouée latérale verte à droite et la bouée latérale rouge à gauche. Donc, les réponses A et D sont à écarter. Après le chenal se divise par une marque d’eaux saines indiquant que les eaux sont libres de tout danger dans les parages. Les bonnes routes à suivre sont donc A ou B. Permis Bateau en Ligne  

Question 24 :

Réponse 24 :

La bonne réponse est D.

CG (en anglais : CoastGuard station)

Le sémaphore est un poste de surveillance en bord de côte qui assure des missions diversifiées qui vont de l’assistance à la navigation jusqu’à la surveillance du territoire en passant par la régulation du trafic maritime et de la pêche. Pour exercer ces missions, il dispose d’une sale de veille équipée de larges baies vitrées et de puissantes paires de jumelles donnant sur la zone maritime à surveiller, d’un radar et de moyens de radiocommunication.

Question 25 :

Réponse 25 :

La bonne réponse est A.

Saute de vent dans le sens des aiguilles d’une montre (La couleur du pavillon est indifférente).

Saute de vent dans le sens contraire des aiguilles d’une montre (La couleur du pavillon est indifférente).

Rappel : Une saute de vent est définie comme une variation brusque de la direction du vent d’au moins 45 degrés qui survient en moins de 15 minutes. Elle est parfois accompagnée d’un accroissement de sa vitesse ou de rafales. Elle peut être causée par différents phénomènes dont le passage d’un front ou d’un creux barométrique.

Question 26 :

Réponse 26 :

La bonne réponse est A.

En télécommunications, la communication simplex utilise un canal qui envoie l’information dans une direction seulement, une même fréquence est utilisée à l’émission comme à la réception (c’est le cas notamment des voies navire – navire). Il faut que chacun communique en alternance pour se comprendre. Sur les canaux simplex, il est impossible de transmettre et recevoir en même temps. C’est aussi un mode de communication utilisé pour la diffusion, c’est-à-dire lorsqu’un même émetteur transmet simultanément à de nombreux récepteurs. Permis Bateau en Ligne

Question 27 :

Réponse 27 :

La bonne réponse est C.

Dans les régions B, le feu rouge à 2 éclats + 1 est émis par une balise de chenal préféré à bâbord. En rentrant au port, vous devez la laisser de préférence sur votre droite.

Question 28 :

Réponse 28 :

La bonne réponse est D.

CROSS : Centres Régionaux des Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage.

La signification de ces lettres d’après le code international des signaux maritimes :

  • C (Charlie) : Oui (réponse affirmative).
  • R (Romeo) : Signal de procédure.
  • (Oscar) : Homme à la mer.
  • S (Sierra) : Je bats en arrière.

Question 29 :

Réponse 29 :

La bonne réponse est C.

En communication de détresse avec une VHF ASN, l’appel de détresse « à tous », en anglais « all ships », est automatiquement transmis sur la voie 70 aux stations côtières et stations de navires à proximité.

L’alerte de détresse doit fournir :

  • L’identité de la station mobile en détresse (MMSI).
  • La position géographique et l’heure de détresse.

Rappel : Lorsque l’installation radioélectrique VHF fixe est munie de l’ASN et programmée avec le MMSI du navire, des renseignements sur la position du navire doivent, en permanence, être fournis automatiquement afin d’être inclus dans l’alerte de détresse initiale.

Question 30 :

Réponse 30 :

La bonne réponse est A.

Dans le domaine maritime, une épave est ce qui reste d’un navire en mer, sur le rivage ou au fond de la mer, après avoir été abandonné, s’être échoué où avoir coulé à la suite d’un « événement de mer » (naufrage, avarie, collision, erreur de navigation, etc.) ou d’un sabordage.

Il est considéré comme épave :

  • Tout navire en état de non-flottabilité qui est abandonné par son équipage, ainsi que son approvisionnement ou sa cargaison,
  • Les embarcations, machines, engins de pêche abandonnés,
  • Les marchandises tombées ou jetées à la mer,
  • Tout objet dont le propriétaire a perdu la possession, qui est échoué sur le rivage ou trouvé en mer.

Voir aussi :

Permis Bateau en ligne (Examen Nr 08 livre : 12 Examen Permis Bateau De Plaisance

Permis Bateau en ligne (Examen Nr 06 livre : 12 Examen Permis Bateau De Plaisance

N’hésitez pas à nous écrire pour nous transmettre vos impressions et vos remarques.

NautisMa

Notre vision est de favoriser le développement du Nautisme et faire la promotion du Maroc comme une destination nautique exceptionnelle. Nos plaisanciers sont considérés comme des invités mandatés par Dieu. Ils sont le centre du NautismeMaroc.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 + seize =

error: Content is protected !!