Nautisme au Maroc

Règlement international pour prévenir les abordages en mer (Règle 9 : Chenaux étroits)

Les abordages en mer désigne le choc que deux navires subissent en entrant en collision ; généralement sur le côté (le bord) au moins de l’un d’eux.

Généralités

  • Les présentes Règles s’appliquent à tous les navires en haute mer et dans toutes les eaux attenantes accessibles aux navires de mer.
  • Le terme “navire” désigne tout engin ou tout appareil de quelque nature que ce soit, y compris les engins sans tirant d’eau ; les navions et les hydravions, utilisé ou susceptible d’être utilisé comme moyen de transport sur l’eau.
  • Aucune disposition des présentes Règles pour éviter les Abordages en mer ne saurait exonérer soit un navire, soit son propriétaire ; son capitaine ou son équipage des conséquences d’une négligence quelconque quant à l’application des présentes Règles ou quant à toute précaution que.
  • Tout navire doit utiliser tous les moyens disponibles qui sont adaptés aux circonstances et conditions existantes pour déterminer s’il existe un risque d’abordage. S’il y a doute quant au risque d’abordage, on doit considérer que ce risque existe.

Règle 9 : Chenaux étroits

a) Les navires faisant route dans un chenal étroit ou une voie d’accès doivent ; lorsque cela peut se faire sans danger ; naviguer aussi près que possible de la limite extérieure droite du chenal ou de la voie d’accès.

b) Les navires de longueur inférieure à 20 mètres et les navires à voile ne doivent pas gêner le passage des navires qui ne peuvent naviguer en toute sécurité qu’à l’intérieur d’un chenal étroit ou d’une voie d’accès.

c) Les navires en train de pêcher ne doivent pas gêner le passage des autres navires naviguant à l’intérieur d’un chenal étroit ou d’une voie d’accès.

d) Un navire ne doit pas traverser un chenal étroit ou une voie d’accès si, ce faisant ; il gêne le passage des navires qui ne peuvent naviguer en toute sécurité qu’à l’intérieur de ce chenal ou de cette voie d’accès ; ces derniers navires peuvent utiliser le signal sonore prescrit par la règle 34 d) s’ils doutent des intentions du navire qui traverse le chenal ou la voie d’accès.

e) i) Dans un chenal étroit ou une voie d’accès, lorsqu’un dépassement ne peut s’effectuer que si le navire rattrapé manœuvre pour permettre à l’autre navire de le dépasser en toute sécurité ; le navire qui a l’intention de dépasser doit faire connaître son intention en émettant le signal sonore approprié prescrit par la règle 34 c) i). Le navire rattrapé doit, s’il est d’accord, faire entendre le signal approprié prescrit par la règle 34 c) ii) et manœuvrer de manière à permettre un dépassement en toute sécurité. S’il est dans le doute ; il peut émettre les signaux sonores prescrits par la règle 34 d) ;

ii) la présente règle ne saurait dispenser le navire qui rattrape de l’obligation de se conformer aux dispositions de la règle 13.

Règle 9 : Chenaux étroits – Abordages en mer

f) Un navire qui s’approche d’un coude ou d’un endroit situé dans un chenal étroit ou une voie d’accès où d’autres navires peuvent être cachés par la présence d’obstacles ; doit naviguer dans cette zone avec une prudence et une vigilance particulières et faire entendre le signal approprié prescrit par la règle 34 e).

(Le navire qui est sur le point d’être rattrapé doit, en manœuvrant conformément aux dispositions de la règle 9 e) i) ; indiquer son accord en émettant au sifflet le signal suivant : — un son prolongé, un son bref, un son prolongé et un son bref, émis dans cet ordre).

g) Tout navire doit, si les circonstances le permettent, éviter de mouiller dans un chenal étroit.

N’hésitez pas à nous écrire pour nous transmettre vos impressions et vos remarques ; car vos remarques sont une chance pour nous.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 − quatre =

error: Content is protected !!