Nautisme au Maroc

Les Règles de Sécurité sur les Plages

Les plages servent à tonifier et renforcer le corps. Elles sont souvent l’occasion de profiter de séjours en bord de la mer. Elles sont très appréciées par les enfants ; une source de découvertes et de jeux inédits qui leur laissent des souvenirs inoubliables ! Si au premier abord, ces plages semblent plus que plaisantes, elles peuvent aussi se révéler dangereuses si l’on ne respecte pas Les règles de sécurité sur les plages ; que toute personne avertie se doit de connaître.

Alors, nos plages, du littoral méditerranéen à l’océan atlantique, sont-elles suffisamment surveillées ? Les baigneurs, enfants ou adultes ; sont-ils assez informés des dangers de la mer et des règles de sécurité sur les plages ? Pompiers et maîtres-nageurs sauveteurs, parfois jusqu’à l’épuisement, n’ont pas arrêté d’intervenir. Malgré cela, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ; la noyade est l’une des trois principales causes d’accidents mortels dans le monde.

En règle générale les pathologies rencontrées sont de quatre types :

  • Noyade ;
  • Insolation (malaise) ;
  • Brûlures (coups de soleil) ;
  • Lésions dues aux animaux marins (méduses, vives).

Il est donc primordial d’adopter un comportement responsable basé le respect strict des règles de sécurité sur les plages. Une bonne préparation est la meilleure garantie d’une escapade sans soucis.

En suivant nos conseils, avec un peu de vigilance et en appliquant les règles de sécurité sur les plages ; vous pourrez réduire les risques et partir l’esprit serein. Voici quelques règles à connaître pour profiter des joies de la plage en toute sécurité.

Les dangers en mer

Avant de partir vous dorer au soleil, ou plonger une tête et pour profiter de la plage au maximum ; il faut connaître ses dangers.

  • Les courants sont l’un des plus grands dangers qui guettent le nageur en mer. Si vous devenez prisonnier d’un courant, restez calme et ne nagez pas contre le courant, même si la distance semble plus courte ;
  • La profondeur de l’eau peut varier à cause des bancs de sable, en l’absence de terrain ferme, une crampe soudaine peut mettre votre vie en danger ;
  • Respectez toujours les drapeaux de sécurité et les règles de sécurité sur les plages ;

Nautisme au Maroc
  • Quand le vent souffle de la rive vers le large ; le risque de dériver vers le large est élevé (surtout sur un matelas gonflable) ;
  • Les oursins, ces petites boules piquantes vivent sur presque toutes les côtes. Leurs épines cassantes se détachent facilement et peuvent causer des blessures ;
  • Bien que les méduses ne soient pas mortelles, elles peuvent néanmoins provoquer des brûlures douloureuses.

Informez sur votre entourage

Il ne faut pas que les gens hésitent à aller voir les professionnels de sécurité qui sont sur la plage ; et leur demandent des informations. Ils sont là pour ça  pour informer les gens des règles de sécurité sur les plages ; et sur ce qu’il est possible ou non de faire.

  • Vérifiez la couleur du drapeau de baignade.
  • Renseignez-vous sur les courants et les marées : ils peuvent vous empêcher de rejoindre la rive.
  • Repérez les endroits où les vagues se « brisent » : ce sont les plus risqués pour le nageur.
  • Vérifiez la température de l’eau, car vos capacités seront diminuées dans une eau trop froide.
Nautisme au Maroc

Comprendre les drapeaux des plages

Les postes de secours utilisent un système de drapeau standardisé à savoir :

Le drapeau blanc indique que la baignade est autorisée et qu’il n’existe pas de danger particulier ; le drapeau rouge signale que la baignade est dangereuse, mais la zone est surveillée ; alors que le drapeau noir interdit la baignade. Drapeau bleu : il est un peu différent ; car il s’agit d’un « label de qualité » pour des plages sécurisées et respectueuses de l’environnement. Respecter les règles de sécurité sur les plages n’est pas une suggestion : c’est une obligation.

Choisissez des plages surveillées

Choisissez de préférence une zone autorisée et surveillée : les zones interdites sont souvent dangereuses et engageraient votre responsabilité en cas de non-respect des règles de sécurité sur les plages. Un courant en apparence tranquille peut s’avérer plus agité que prévu, sans parler des risques engendrés par le ressac, qui menace de vous entraîner vers le large.

Choisissez des plages surveillées

Ne te baigne jamais tout seul

Il est dangereux de se baigner seul, même un nageur expérimenté peut avoir un accident dans l’eau. La raison la plus commune est la noyade, qui se produit de façon silencieuse et imperceptible. En effet, le principe est simple : faite équipe avec un partenaire sans qui vous n’irez pas dans l’eau. Ainsi, chacun sera assuré de pouvoir compter sur un allié en cas de pépin. Il s’agit d’un truc de surveillance efficace, particulièrement lors des sorties de groupe.

Ne te baigne jamais tout seul

Ne te précipite pas pour rentrer dans l’eau

Dans un lieu inconnu, rentre dans l’eau peu à peu, depuis le bord et sans aucune précipitation. C’est particulièrement recommandé pour les lacs et les rivières, car tu ne peux pas voir le fond. L’eau de mer transparente peut également cacher certains risques à cause de la réfraction de la lumière. Tu peux penser que la profondeur est suffisamment sûre pour plonger ; mais tester cette distance avec ton propre corps est toujours une mauvaise idée.

Ne te précipite pas pour rentrer dans l’eau

Évitez les brusques changements de température

Si vous avez passé du temps au soleil, engagez-vous lentement dans l’eau pour que votre corps s’habitue à la température de l’eau.

  • Même s’il a fait très chaud pendant plusieurs jours, seule la surface de l’eau a une température chaude. Les eaux profondes sont plus froides.
  • Plonger sans d’abord se mouiller peut entraîner une hypothermie ou des crampes mortelles.

Les conséquences de l’hyperthermie sont les maux de tête ; les nausées et les vertiges qui parfois n’apparaissent pas immédiatement ; mais de façon imprévue, pouvant te surprendre quand tu es en train de nager. Quand la chaleur est importante, un saut dans l’eau depuis un rocher ou un tremplin ; peut libérer une hydrocution (arrêt cardiaque par immersion) à cause d’un choc émotionnel ou d’un changement brutal de température. Cela provoque une mort clinique et la personne finira au fond de la mer.

Évitez les brusques changements de température

Ne fais pas de compétition

Nager dans des courses ou accepter des défis qui paraissent amusants, peuvent se terminer en véritable tragédie. L’adrénaline excessive et la sensation d’excitation ajoutent de la difficulté. De plus, en se forçant à gagner une course, tu peux finir loin du bord et te sentir complètement impuissant. Même pour rire, tu ne dois pas nager en dessous des personnes, ni les attraper par les extrémités ni les porter. La personne peut avoir une crise de panique et couler, ou sinon, te donner un coup sans le vouloir en tentant de se libérer.

Ne fais pas de compétition

Préservez vos pieds

Porter la traditionnelle gougoune vous évitera de marcher sur un coquillage, un corail ou un morceau de verre qui pourrait vous mener directement aux urgences. Assurez-vous que les enfants qui courent sont chaussés de façon sécuritaire.

Protégez-vous du soleil

S’exposer aux rayons du soleil sur une plage n’est pas sans risque ; et ce, même quand des nuages obstruent le ciel. Procurez-vous une crème solaire avec une protection adéquate et veillez à en remettre fréquemment, surtout après la baignade. Pour les enfants, chapeau, tee-shirt, lunettes de soleil et crème solaire à fort indice de protection sont indispensables. Et pour toute la famille ; on n’oublie ni le parasol ni la crème solaire à renouveler toutes les deux heures pour une protection efficace.

Protéger les enfants du soleil et de la chaleur

On ne le dira jamais assez, il est indispensable de protéger les enfants du soleil. Leur peau, encore plus sensible que la nôtre, ne doit pas être exposée. Aussi évitez autant que possible la plage aux heures où l’indice UV est le plus élevé (entre 11 heures et 16 heures) et équipez les plus petits de chapeaux, maillots et t-shirts anti-UV.

La crème solaire

Même par temps couvert, même sous un parasol, une crème solaire à indice 50+ s’impose. Choisissez une formule pour enfants adaptée à la peau sensible des bébés. Et renouvelez l’application toutes les deux heures et après chaque bain de mer.

Des lunettes de soleil anti-UV

Pensez aussi à protéger les yeux des enfants, très sensibles aux UV. Choisissez des lunettes de bonne qualité, de préférence chez un opticien qui pourra vous garantir le niveau de protection offert par chaque modèle. Préférez ceux portant la mention CE et offrant un indice de protection de 3 ou 4.

La chaleur, un ennemi dangereux

Veillez à ce que les enfants boivent suffisamment ; et à ce qu’ils mangent des aliments riches en eau pour éviter la déshydratation. Emportez toujours de quoi boire avec vous ; et des accessoires pour garder vos boissons ou collations bien au frais : glacière, sac ou bouteille isotherme, etc.

N’abusez pas de l’alcool

L’abus d’alcool peut engendrer des conséquences désastreuses lors d’une sortie à la plage. Assurez-vous de garder le contrôle, particulièrement si vous devez surveiller des enfants ou que vous envisagez de vous baigner.

N’abusez pas de l’alcool

Surveillez les jouets aquatiques

Les jouets gonflables tels que les bouées, les ballons, les matelas pneumatiques et les animaux aquatiques ne sont pas un gage de sécurité, ils peuvent être source de danger s’il y a du vent. Les enfants peuvent très vite être emportés au loin ou vers des zones d’eau profonde. En cas de chute dans l’eau depuis un matelas pneumatique, il existe également un risque de choc dû au froid. En ce qui concerne les brassards ou les ceintures de natation, gardez à l’esprit qu’ils ne protègent pas à 100% : souvent, ils perdent de l’air ou ne sont pas bien attachés.

Surveillez les jouets aquatiques

Sécurisez les enfants lors des baignades

Respectez les règles de sécurité sur les plages, c’est avant tout Sécurisez les enfants lors des baignades :

  • Vous ne devez jamais laisser vos enfants sans surveillance lorsqu’ils se baignent ; même si la zone de baignade est surveillée par un professionnel, une vigilance active des parents reste obligatoire ;
  • Gardez toujours un œil sur les enfants, qu’ils soient dans ou hors de l’eau. Restez toujours proche ;
  • Ne comptez pas seulement sur les maîtres-nageurs ; surtout sur les plages bondées où les urgences peuvent ne pas être immédiatement détectées ;
  • Expliquez à votre enfant ce qui est permis et ce qui est interdit, discutez régulièrement avec lui des mesures de sécurité et des règles de conduite les plus importantes ;
  • Mouillez et refroidissez le corps des enfants avant la baignade et sortez-les de l’eau immédiatement lorsqu’ils ont froid ;
  • Ne laissez jamais les enfants dos à l’eau dans les zones à vagues. Ils peuvent très vite se retrouver la tête sous l’eau ;
  • Prenez des bouteilles d’eau minérale avec vous. L’eau de mer salée déshydrate beaucoup le corps, une bonne hydratation est importante.
Sécurisez les enfants lors des baignades

 Mettez des bracelets de sécurité aux tout-petits

Enfilez aux enfants en bas âge des bracelets de sécurité conçus pour émettre un avertissement dès que celui ou celle qui le porte est immergé dans l’eau. Il s’agit d’un gadget efficace pour prévenir le pire et vous assurer d’intervenir à temps si un tout-petit échappe à votre surveillance. Équipez-les de brassards adaptés à la taille, au poids et à l’âge de l’enfant, et même s’ils sont équipés de brassards, surveillez-les en permanence.

 Mettez des bracelets de sécurité aux tout-petits

Pratiquez vos loisirs nautiques en respectant les règles de sécurité sur les plages

  • Informez-vous sur les conditions météo avant de partir ;
  • Pratiquez toujours votre activité dans les zones autorisées ;
  • Tenez compte de votre forme physique ;
  • Ne partez jamais seul et informez vos proches de votre destination et de votre heure de retour prévue ;
  • Respectez les consignes de sécurité ;
  • Équipez-vous des articles de sécurité recommandés (bouées, gilets de sauvetage, casques…)
Pratiquez vos loisirs nautiques en respectant les règles de sécurité sur les plages

Maîtrisez la réanimation cardio-respiratoire

Connaître les manœuvres à exécuter pour rétablir la circulation sanguine chez une personne en arrêt cardiaque peut faire toute la différence en cas de drame. Les quelques heures que vous consacrerez à rafraîchir vos connaissances en secourisme pourraient vous permettre de sauver une vie !

 Comment faire les gestes de réanimation cardio-respiratoire ?

Misez sur une assurance voyage

Que vous leviez le cap pour les plages ou que vous ayez jeté votre dévolu sur une destination internationale, l’assurance-voyage est un plus pour apprécier pleinement votre séjour sans devoir vous soucier des frais médicaux astronomiques que pourrait engendre un simple accident. Si vous voyagez en famille, sachez que la protection familiale de l’Assurance voyage couvre à rabais les enfants et les étudiants.

Que faire si tu souffres d’une crampe ?

Pour éviter les spasmes musculaires, tu dois faire un peu d’exercice avant d’entrer dans l’eau. Si tu souffres d’une crampe pendant que tu te baignes, le plus important est de ne pas paniquer. Souvent, les spasmes se produisent dans les muscles des mollets. Alors maintiens les doigts du pied qui souffre d’une crampe ; tire-les vers toi de façon énergique, en tirant le bout du pied vers l’avant. Avec l’autre main, tu masses les muscles de la jambe concernée.

Que faire si tu souffres d’une crampe ?

Que faire en cas d’urgence ?

Chaque seconde compte, si vous voyez un autre baigneur en difficulté, ne vous jetez pas seul ou sans considération dans l’eau. Faites plutôt un appel à l’aide afin que d’autres baigneurs puissent vous assister et appeler les urgences par la même occasion.

En cas de noyade, le bouche-à-bouche et le massage cardiaque sont des gestes qui peuvent sauver, d’où l’importance de se former au secourisme ; n’oubliez pas d’appeler les secours à savoir :

  • Pompiers : 150 ou 15
  • Police : 190 ou 19
  • Gendarmerie Royale : 177
  • Maroc Assistance : 05 22 30 30 30
  • Mondiale assistance : 05 22 31 31 50
  • SOS Médecins Maroc : 05 22 98 98 98
Que faire en cas d’urgence

Rappelez-vous qu’il ne faut jamais hésiter à appeler. Si dans une situation donnée vous hésitez à appeler les secours, car vous ne savez pas si cela sera utile, appelez quand même. Votre interlocuteur saura ce qu’il convient de faire.

Pour plus d’information consultez l’article : Les numéros à composer en cas d’urgence au Maroc

Pour éviter tout accident

  • Dans les zones non surveillées, organisez votre propre sécurité. Ne vous baignez pas seul(e) et respectez les zones d’interdiction de baignade et les règles de sécurité sur les plages ;
  • En cas de forte chaleur, allez dans l’eau régulièrement et entrez-y progressivement afin d’éviter hydrocution ou malaise ;
  • Surveillez vos proches et surtout les enfants dans l’eau, pour pouvoir donner l’alerte immédiatement en cas de difficulté ;
Pour éviter tout accident
  • N’approchez jamais du moteur des bateaux, même à l’arrêt, les hélices sont coupantes et infligent des blessures mortelles ;
  • Nagez parallèlement à la plage et non vers le large ; notamment au-delà de la bande des 300 mètres réservée aux bateaux et engins de la plage. Attention, avec la prise au vent, les bouées ou matelas gonflables rendent la baignade très dangereuse !
  • Prenez garde des cuvettes d’eau séparées de l’océan par un banc de sable. Elles se vident à marée descendante en créant un fort courant qui entraîne les nageurs vers le large ;
  • Évitez les berges abruptes ou glissantes : vous pourriez tomber ou ne pas arriver à sortir de l’eau.

Conclusion

À la mer le risque de noyade n’est pas le seul danger à craindre. La chaleur, le soleil, une faune hostile ou tout simplement l’éventualité que l’enfant se perde sont aussi à prendre en considération.

En effet, que vous soyez un navigateur chevronné, kite surfeur ou un simple utilisateur de la plage, un appel à l’application des règles de sécurité sur les plages s’impose. Il est important de respecter les panneaux de signalisation ainsi que les consignes d’utilisation des moyens nautiques, mais aussi de privilégier les zones de plages surveillées par les maîtres-nageurs sauveteurs.

S’informer des conditions actuelles du site vous permettra d’éviter la majorité des mauvaises surprises. Sans oublier les conseils pratiques pour assurer la préservation de cet espace naturel fragile qui offre tant d’opportunités ludiques et sportives !

Voir aussi : Les plages propres et sécurisées du Maroc labellisées Pavillon Bleu pour 2020

Les Sports Nautiques au Maroc

N’hésitez pas à nous écrire pour nous transmettre vos impressions et vos remarques.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

neuf − deux =

error: Content is protected !!